HYPERCULTE + ACID VICIOUS


VENDREDI 22 OCTOBRE, PORTES 20h30 – CHF 15


HYPERCULTE

DJ ACID VICIOUS


Derrière ce nom mystérieux se cache un duo genevois qui gagne encore à être connu par ici. Bien que son succès soit déjà considérable partout ailleurs dans le pays, un bref sondage sur les terrasses montheysannes nous a instruits des carences de nos concitoyens sur le sujet. Il y aurait de quoi être révolté quand on pense à la qualité et à l’originalité de cette formation : derrière sa batterie qu’elle martèle avec une belle énergie, Simone Aubert vocifère des hymnes dadaïstes ou revendicateurs tandis que Vincent Bertholet, contrebassiste qui n’a rien de classique, se joue des boucles et des effets qu’il associe avec un tel talent qu’on croirait (de loin) entendre un orchestre classique branché sur haut-voltage. Chacun chante et adapte pour les textes (en français s’il vous plaît) des sources diverses : Tristan Tzara (qu’on ne présente plus), Brigitte Fontaine (qu’on ne présente plus non plus) ou encore Douglas Adam (auteur du « Guide du voyageur galactique »). Si le champ musical est a priori facile d’accès chez Hyperculte, il n’en est pas moins étendu : à la fois punk, nourri d’enregistrements folk, de musique psychédélique mais aussi d’expérimentations minimalistes et d’autres éléments difficiles à déterminer… eh oui, on peut aller loin avec une simple contrebasse et une batterie ! À l’image du choix des titres (« Choléra », « Résigné », « Le Feu », « Caillou ») Hyperculte n’y va pas par quatre chemins. Pas de fioritures donc. Ça tape fort, ça tape juste, un bel uppercut dans le menton pour fêter comme il se doit la résurrection du Kremlin !


Gratuit avec la carte 20ans/100francs.