« Personne n’aime Simon » + JAKSTAFF STOMPIN’


VENDREDI 12 AVRIL, 17H30 — ENTREE LIBRE

DEDICACE de Personne n’aime Simon, premier roman de Philippe Battaglia, publié aux Éditions L’Âge d’Homme

+ JAKSTAFF STOMPIN’
Blues Harp From The Barn (Street Blues Art from the Barn – CH)


 

Personne n’aime Simon. Il y a tout d’abord Le Voile, entité divine colérique qui depuis l’autre côté de la Barrière ne rêve que de revenir sur notre plan astral. Il y a ensuite Simon, bien sûr, que tout le monde déteste sans raison apparente. Il y a aussi James Leeroy, Vénérable Maître de la Prince Hall Lodge n°50, qui complote pour la réalisation de la prophétie. Mais il y a aussi Charlotte, sœur de Simon, seul être humain à l’apprécier et lui vouloir du bien.

Et puis il y a Santiag, un alligator femelle de la famille des Alligatoridae, de l’ordre des Crocodilia, de la classe des Reptilia, de l’embranchement Chordata (Vertebrata) du règne animal, la poule n° C-1138 de l’exploitation aviaire de Burt, Président de l’Association des Agriculteurs Aviaires de la Nouvelle-Orléans, et son poussin aux plumes orange, le chat, une boule d’amour et de poils noirs qui semble savoir exactement ce qu’il attend de son maître et L’Etranger, un afro-américain atteint de cécité mais toujours impeccable dans son manteau queue-de-pie et son chapeau haut-de-forme.

Il ne manque à ce tableau absurde que le destin qui va se creuser les méninges pour tous les réunir et sauver le monde.

Cover_Simon_Final_Philippe Battaglia